Film de communication : une série thématique pour le cluster de la robotique en Occitanie

Retour en images sur le film de communication réalisé pour le cluster Robotics Place. Consacré au design, il s’agit du premier épisode d’une série thématique sur les métiers de la robotique. Découverte du projet et du process de réalisation.

Regrouper les métiers de la robotique au sein d’un cluster régional

Pour les membres Robotics Place, se regrouper au sein d’un cluster favorise l’association de compétences. Par conséquent, cela permet d’être plus compétitifs et performants à l’heure de répondre à des demandes complexes.

Aujourd’hui, Robotics Place réunit plus de 80 acteurs majeurs de l’industrie de robotique en Occitanie. Et parmi eux, des roboticiens, des industriels, des dronistes, des chercheurs, des experts en cobotique, en design, en IA etc.

Vous aimerez aussi lire : Industrie électronique : découvrez SEMO

La vidéo, un outil puissant pour la communication régionale et nationale

En 2018, Robotics Place avait déjà fait appel à Artigas Films pour réaliser une série de vidéos. En effet, le cluster souhaitait proposer aux adhérents de disposer d’un portrait vidéo, adoptant le format de l’interview. D’une part, cela permettait d’offrir plus de visibilité aux entreprises qui souhaitaient participer. D’autre part, il s’agissait d’un atout marketing clef pour faire connaître le cluster en maximisant la diffusion de ce contenu vidéo.

Cette fois-ci, l’enjeu est autre. Effectivement, ici le souhait du cluster était de réaliser une série de vidéos thématiques. Puisque Robotics Place associe tout une kyrielle de différents métiers, il semblait pertinent de les présenter. Ainsi, en accord avec les parties prenantes, nous avons opté pour un format vidéo à la fois didactique et dynamique. Pour ce faire, c’est le reportage vidéo avec voix off qui a remporté l’adhésion du groupement. Enfin, quant au style, il se veut à la fois technologique et proche de l’humain.

film de communication Toulouse Antracite WD Rocks
Pause café entre deux prises lors du tournage du film de communication consacré au design pour la série thématique de Robotics Place. Crédit photo : Émilie Soussi

Retour sur le tournage de ce premier film de communication consacré au design

Pour le premier épisode, ce sont les métiers liés au design qui ont été mis à l’honneur. En vue de faire connaître ces métiers souvent résumés à une réflexion sur l’esthétique, deux sociétés nous ont ouvert leurs portes. Au programme, déconstruire les idées reçues et mettre l’accent sur les expertises.

Tout d’abord, nous nous sommes rendus chez Antracite où Thomas et Anthony nous ont fait découvrir les différentes étapes de leur métier. Réflexion, maquettage, impression 3D, prototypage etc. Ensuite, c’est Émilie et Céline qui nous ont reçu au sein de WD Rocks pour nous parler de leur travail. Au menu, des rencontres sur le terrain, des prototypes, des plans, des tests, de l’UX etc.

Pour le tournage, nous avons fait le choix de mettre en scène les différentes étapes qui sont mentionnées par la voix off. En conséquence, le montage vidéo nous présente un déroulé linéaire du processus de réflexion sur le design. En outre, lors des prises de vues, on a vraiment souhaité travailler l’esthétique des images. Et quand au résultat, il se veut léché mais emprunt de réalité. Rythmé, tout en restant pausé.

Par ailleurs, on s’est attaché à chercher de la texture à la fois dans l’image et dans le son. En effet, la caméra joue beaucoup avec les flous, les plans serrés, les visages et les perspectives. Et en ce qui concerne le son, chaque ambiance sonore et chaque action est retranscrite ce qui apporte de la profondeur au récit.

Alors, qu’en dîtes-vous ?

Laurent Moussinac

réalisateur vidéo corporate toulouse

Communication : Pourquoi faire le choix de l’interview vidéo ?

Dans le cadre de sa stratégie de communication, notre client Robotics Place nous a commandé une série de portraits vidéos pour présenter ses membres. Le choix de l’interview vidéo courte a été retenue. Découvrez le témoignage de Luc Truntzler, directeur d’Inbenta France.

L’intelligence artificielle et le langage

“Je suis Luc Truntzler, je suis directeur d’Inbenta France. C’est une société spécialisée dans une discipline de l’intelligence artificielle, qui est le traitement automatique du langage. Il s’agit de cette capacité pour la machine de comprendre et de traiter le son des phrases, le langage humain. On est une PME d’une trentaine de personnes, basée à Montauban.

Notre métier chez Inbenta, à travers cette discipline de l’IA qu’est le traitement automatique du langage, c’est de développer des bots. C’est à dire, des solutions qui vont avoir pour objectif de répondre automatiquement et immédiatement aux questions des utilisateurs. Et cela, quelque soit les canaux. Ça peut être sur le téléphone, on va parler de call bots. Ou bien, sur les mails, on va parler de mail bots. Aussi sur internet, on va parler de chatbot. Ou encore, sur sms, smsbot. On peut imaginer botiser n’importe quel type de canal.

Qu’est-ce que Robotics Place pour Inbenta ? C’est l’opportunité de pouvoir botiser encore d’autres canaux. Notamment, les robots, les humanoïdes. On est rentrés dans le cluster Robotics Places pour essayer de rencontrer des partenaires sur la partie hardware, robotique. Et ce afin de pouvoir doter des humanoïdes, des robots de service, de la technologie Inbenta pour que ce dernier puisse avoir des conversations en langage naturel avec des humains.”

communication vidéo interview
On peut voir l’interview vidéo comme pitch devant un public

L’interview vidéo au service de la communication

A l’ère  du tout vidéo, l’interview représente un élément clef indispensable à toute stratégie de communication.

En effet, ce format court, facile à mettre en oeuvre présente plusieurs avantages. Premièrement, il est simple et peu onéreux à réaliser. Deuxièmement, à la différence d’un texte, il offre la possibilité de mettre un visage sur l’intervenant. Enfin, troisièmement, il permet de faire passer de nombreuses informations en un temps record.

En plus des informations factuelles qui sont communiquées plus rapidement par la voix que par le texte, l’interview nous permet de travailler la communication non-verbale. A la différence de l’écrit, ici on peut voir le visage et le corps de l’interlocuteur.

Sa gestuelle, son regard, ses expressions faciales sont autant de leviers de communication. Ce n’est ni plus ni moins qu’un face à face, un moment privilégié où vous pouvez vous adresser à votre audience comme vous le feriez lors d’une présentation. 600 vues, c’est une salle de 600 personnes. Autant vous dire que la valeur ajoutée est considérable. 

Laurent Moussinac

réalisateur vidéo corporate toulouse

> A LIRE : Industrie électronique : découvrez SEMO

Interview vidéo : les véhicules autonomes par TwinswHeel

En 2018 le cluster Robotics Place nous demandait d’utiliser l’interview vidéo pour mettre à l’honneur les membres qui qui le souhaiterait. Spécialisé dans la fabrication de robots, découvrez l’interview vidéo de Benjamin Talon, président de TwinswHeel.

Le président de TwinswHeels raconte

“Notre société est spécialisée dans le développement, la conception et la fabrication de robots destinés à la logistique. On a plusieurs types de logistique, la première qu’on adresse c’est celle des entreprises, dans les grands entrepôts, dans les grandes usines. On fabrique des petits robots qu’on appelle des droids, c’est des véhicules autonomes qui vont rouler dans les usines, et qui vont transporter des charges, notamment sur les chaînes approvisionnement dans les grandes fabriques de construction. Également, on va les retrouver dans le logistique plus classique pour l’approvisionnement, ou des choses de ce type-là.

Ça c’est la première partie de la logistique que l’on adresse. La deuxième partie de la la logistique sur laquelle on est présents c’est tout ce qui va être la livraison du dernier kilomètre. Typiquement vous faites vos courses dans un magasin, le robot vous suit dans le magasin et va vous suivre jusque chez vous pour transporter les courses. Ça c’est un cas d’usage, collaboratif. Et enfin, on a un cas d’usage qui est purement autonome où vous faites vos courses sur internet, par exemple, et le robot va venir vous livrer en bas de chez vous, les composants que vous avez achetés sur internet.”

Un cluster au service de la robotique régionale

Notre client joue un rôle central dans l’économie du territoire. En effet, le cluster Robotics Place regroupe des acteurs de l’industrie robotique en Occitanie et offre un cadre à une approche collective du marché.

Situé au nord-ouest de la région, Twinswheel est implanté à Cahors, dans le Lot. Il conçoit et usine des droids autonomes destinés à faciliter le transport et la livraison de biens.

 

Une interview vidéo vaut mille mots

Afin de présenter ses membres, notre client a souhaité privilégier le média audiovisuel. D’une part l’interview vidéo permet de recueillir efficacement et rapidement des témoignages de membres. D’autres parts, elle permet de mettre un visage et une voix sur les différentes entreprises qui font parti du groupement.

De plus, la personne qui visionne dispose de toutes les informations essentielles en moins de 3 minutes. Simple et rapide.

 

>LIRE AUSSI : Occitanie : un cluster pour booster la robotique, des vidéos pour booster le cluster…